Nouages          Id sexuée et Structure F-L ; table ; charabia

"La castration veut dire qu'il faut que la jouissance soit refusée  pour qu'elle puisse être atteinte sur l'échelle renversée de la Loi du désir" Lacan p 827 Écrits Subversion du sujet et dialectique du désir dans l'inconscient freudien 1960
"Ainsi est-ce  de la jouissance que la vérité trouve à résister au savoir. C'est ce que la  psychanalyse découvre dans ce qu'elle appelle symptôme, vérité qui se fait valoir dans le décrit de la raison"  
Lacan p 358 -Autres  Écrits- De la psychanalyse dans ses rapports avec la réalité

"Le champ de gravitation  de l'Homme consiste en : le langage (.doc), le narcissisme, la fonction phallique, la castration"  
JM Vappereau     3 mars 2003

Vous êtes ici !
le symptôme  : dissémination du symptôme, prolifération;   le symptôme est contaminant  autour des zones impaires,et de zone en zone il s'insinue. Propriétés de l'impaire ! de l'Un Père  ! Ces croisements portent  conflit(s) ...de... coloriage(s)... de couleurs....
(fonction, histoire, contenu, dynamique  ....du croisement !)
  Noeud  Borroméen Fortement 
                                                                          Génralisé (Bo Forgé)

Un ! nouage (possible) du corps (I) et du Symptôme (S) via  le Symbolique (S) 
et coupure 

selon l'algorithme  de JM Vappereau Noeud p70  TEE              développement--->  
un traumatisme !: "je suis psychotique !" catégorie de structure et non de morale !

qu'est la psychose socialeou champ de la psychose ou état psychogène ...
-un discours délirant, une structure discursive qui forclos la sexualité et l'inconscient et crée le pacte de la violence sociale (voir topologie du sujet)
-un discours sur la Nature hérité des Lumières face au discours religieux (or la sexualité n'est pas naturelle !)
-la sexualité humaine fait trou dans la vérité, car son discours n'est pas tenu
-un délire comme celui du président Schréber étudié par Freud  puis Lacan p 571 Écrits Du traitement possible de la psychose
-
croire à la fable Freudienne (Oedipe, Totem et Tabou, les Instances folles anthropomorphiques, la réalité psychique ou le symptôme..) , le discours de Freud est le schéma I de Schreber , graphe ouvert !
-l'état du discours analytique laissé par Lacan en 1980
-la Belle Âme : responsabilité limitée à celle des autres
-un discours non-tenu - par exemple celui de Lacan sur les Noms du Père qui fait trou .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


schéma I dans Ecrits Du traitement possible de lapsychose p571


schéma R schéma I  de JM Vappereau Noeud p IX

position et fonction de la Jouissance comme symptôme  :
"la lettre n'est-elle pas... littorale plus proprement, soit figurant qu'un domaine tout entier fait pour l'autre frontière, de ce qu'ils soient étrangers, jusqu'à n'être pas réciproques?
Le bord du trou dans le savoir, voilà-t-il pas ce qu'elle dessine. Et comment  la psychanalyse , si, justement ce que la lettre dit "à la lettre" par sa bouche, il ne fallait pas le méconnaître, comment pourrait-elle nier qu'il soit, ce trou, de ce qu'à le combler, elle recoure à y invoquer la jouissance ?"   Lacan Lituraterre p 14  dans Autres Ecrits

"Ainsi est-ce  de la jouissance que la vérité trouve à résister au savoir. C'est ce que la  psychanalyse découvre dans ce qu'elle appelle symptôme, vérité qui se fait valoir dans le décrit de la raison" Lacan p 358 -Autres  Écrits- De la psychanalyse dans ses rapports avec la réalité
     

moebius  et cross cap  troués

(plans projectifs )


Faut-il combler ou pas les trous de la fin de l'analyse?
par: 
-la réaction thérapeutique négative  causée par l'impitoyable Surmoi qui impératif vocifère : 
jouis ! rituel de punition ?
-l'identification à l'analyste ?
-la fin du transfert (son amortissement), la fin du travail analytique et la ritualisation des séances jusqu'à épuisement ?
-savoir y faire avec son symptôme comme jouissance ?
-le  complexe de castration et la fonction phallique de Freud
-la passe de Lacan (1962) pour voir comment tout ça passe !
-la culpabilité inconsciente ? increvable !
-jouir -immédiatement- impératif Surmoïque  du "parc à enfant" et de l'hédonisme  capitaliste Épicurien 
-tristesse et mélancolie 

 

 

 

 

 

les solutions :
-passer de la fable Freudienne à la structure du sujet
-au lieu de combler les trous du schéma I, les nouer.
Introduire le Réel dans le discours et le nouer au schéma I
-la psychose ça se répare pas ! on ne peut pas reconquérir ce qui est aboli , ça se traverse, ça  s'élabore
-jouir du déchiffrage et d'un gai savoir
-la psychanalyse comme (nouvel) érotisme lettré !érotologie  (de passage)! 
-Une jouissance sans culpabilité,sans souffrance,
  une pratique de la satisfaction sans 
  représentation.
-faire de la logique, faire un comptage chiffré  du Noeud , le Noeud et son histoire étant introduits comme arguments discursifs (entre ratage et coinçage !)
-Introduire le S  comme 4eme rond dans la chaîne à 4
-le Noeud Bo représente  l'Être  vide de sa jouissance jusqu'à n'en laisser que la corde.
Ossature, ombre de l'ossature !
 Jouissance sans souffrance, sans surface, sans 
 représentation, car le noeud  n'existe pas à la 
 ficelle, mais autour de la ficelle.
 Détachement !

-l'analyse entre éthique ? esthétique ? et érotologie de passage ?

 

 

 

les Noms du Père :

Manuel d'ethnographie Mauss  1926 le texte
Généalogie du Père  1999
Nombre et Père  
Les Noms du Père Lacan 23 novembre 1963  2
Les non-dupes errent Lacan 1973-1974  
Noeud Borroméen Métaphore impropre


nouage du schéma I  

chaîne à 4 de Lacan p270 Noeuds



   

la structure     
structures freudiennes de la clinique  
C ALCOULOUMBRE

-Définition de la structure dans le champ de la psychanalyse selon L Fainsilber 
-Approche psychiatrique Barbery  Hardy  PsyFC  Psychomedia
  Lacan 1  GRP     
1-la structure de la névrose est à rapprochée de celle du tore, et renvoie par extention à l'enlacement (la variété de l'enlacement est homéotope à la surface torique) N.AC
p 252 (Nodologie Alain Cochet  L'Harmattan)
-Le tore illustre la névrose car le névrosé se fait du tort du fait de ce Surmoi auquel il se soumet
2-la structure de la perversion, c'est le sinthome quaternaire. Nous sommes ramenés à l'involution du noeud entre chaîne à quatre ronds et chaîne à trois. La chaîne borroméenne généralisée définie cette topologie N.ACp252
3-la psychose paranoïaque est à concevoir comme congélation du signifiant, avec mise en continuité des trois constituant du noeud-bo.  Nous sommes renvoyés au noeud de trèfle. N.AC 252
piste de travail : http://www.wapol.org/ornicar/articles/grs0091.htm  
4-la psychanalyse enfin vise à la reconnaissance d'un manque radical que le sujet doit affronter. La reconnaissance de la bonne place de l'objet nous renvoie à un non-noeud qui ne doit rien à l'enlacement,
 le noeud dit de Lacan (seminaire RSI) N.AC 253